Logo RESIDE Immobilier rouge gris

Vendre un bien immobilier : les étapes pour une vente rapide

Extérieur longère en pierres blanches à Montargis

Vous souhaitez mettre en vente votre bien immobilier mais vous ne savez pas comment vous y prendre et par où commencer. La vente d’un bien, tout comme l’achat, se prépare soigneusement.

Nous vous guidons à travers 6 étapes clés pour vendre votre bien rapidement et au meilleur prix.

6 étapes clés pour vendre votre bien immobilier

1. Faites estimer votre bien par des professionnels de l’immobilier

Pourquoi faire estimer son bien par un professionnel car il existe des simulateurs d’estimation en ligne ? 

Plusieurs critères influencent la définition du prix de votre bien immobilier. Ce prix dépend de deux grandes familles de critères : 

  • les critères liés au logement en lui-même et à son état (surface, nombre de chambre, année de construction, étage, dépendances, travaux nécessaires…). 
  • les critères liés au marché immobilier et à la situation géographique du bien (attrait et développement de la ville et de la région, situation géographique, équilibre entre l’offre et la demande…) 

L’estimation en ligne est une bonne première étape pour vous aider à obtenir une fourchette de prix de la valeur de votre bien. En revanche, celle-ci ne tient pas compte des spécificités de votre bien, de son état et de sa localisation et des critères qui influencent les prix du marché immobilier.

Affiner une estimation en ligne en sollicitant un / des professionnel(s) de l’immobilier du secteur est une étape essentielle pour obtenir une estimation plus précise et réalisteNous vous expliquons plus bas comment bien choisir l’agent immobilier qui vous accompagnera.

Rappelez-vous qu’une vente réussie dépend en grande partie de la qualité de l’estimation immobilière réalisée. Si le prix de votre bien n’est pas en accord avec le marché, vous risquez de mettre longtemps à le vendre.

2. Préparez votre dossier de vente

Pour vendre votre bien immobilier vous devez rassembler certains documents obligatoires pour mener à bien la transaction :

  • une copie du titre de propriété, aussi appelé acte de vente (qui vous a été remis lors de l’achat du bien immobilier)
  • un certificat de non hypothèque
  • le diagnostic de performance énergétique (DPE) contenant les diagnostics techniques suivants : la performance énergétique du bien, l’exposition au plomb, l’installation d’électricité et de gaz, l’amiante, les termites, les risques naturels, miniers & technologiques…

     

Si votre logement est soumis au régime de la copropriété, la loi ALUR vous oblige à fournir en plus :

  • le règlement de copropriété et les actes modificatifs
  • les trois derniers procès-verbaux des assemblées générales des copropriétaires
  • l’état daté : à demander au syndic
  • le diagnostic technique global de l’immeuble
  • le carnet d’entretien de l’immeuble

     

Vous gagnerez du temps à rassembler tous ces documents en amont et à les tenir prêts pour toute question ou demande d’information des potentiels futurs acheteurs.

3. Réalisez les diagnostics immobiliers obligatoires

Pour vendre votre bien, qu’il s’agisse d’une maison ou d’un appartement, vous devez réaliser les diagnostics techniques, ils sont obligatoires et à présenter à l’acheteur avant la signature du compromis de vente. Il s’agit du Diagnostic de performance énergétique (DPE) qui mentionne votre étiquette énergétique et contient le Dossier de diagnostic technique (DDT) c’est-à-dire l’ensemble des diagnostics à présenter. Les diagnostics doivent être réalisés par un diagnostiqueur certifié

Voici une liste des diagnostics que vous serez obligé de présenter :

  • le diagnostic de performance énergétique, aussi appelé DPE. Il contient l’étiquette énergie de votre logement
  • le diagnostic amiante
  • le risque d’exposition au plomb
  • l’état des installations intérieures de gaz et d’électricité
  • le diagnostic loi Carrez 
  • le diagnostic termites
  • l’état des risques et pollution (ERP)

     

Soyez attentif à leur date de réalisation car tous les diagnostics n’ont pas la même durée de validité. Pour vous aider nous avons réalisé un tableau récapitulatif de la liste des diagnostics à établir, les biens concernés et leur validité. 

4. Choisissez bien l’agence immobilière qui vous accompagnera

Pourquoi vendre avec une agence immobilière plutôt que seul ? 

Savez-vous que 66% des vendeurs soit 2 sur 3 regrettent de ne pas avoir fait appel aux services d’un agent immobilier ? Nous vous expliquons pourquoi :

Connaissez-vous le marché local de l’immobilier ? Avez-vous accès aux prix de vente des biens récemment vendus aux critères similaires ? Les agents RESIDE Immobilier connaissent parfaitement le marché local et nous avons accès à la base de données des notaires de France contenant l’ensemble des biens récemment vendus.

Comment allez-vous communiquer sur la mise en vente de votre bien ? Avez-vous un plan et des outils marketing ? Savez-vous rédiger une annonce immobilière efficace ? Avez-vous le temps et la capacité à gérer les demandes d’informations et les visites ? Qui va négocier avec les acheteurs ?

En tant que professionnels de l’immobilier nous avons des partenariats avec les sites de publication à forte audience (Leboncoin, Seloger, Logic-immo…) afin d’offrir plus de visibilité à votre annonce. Nous avons recours aux services d’un expert digital pour booster la visibilité de nos biens sur Google ou les réseaux sociaux. Aussi, nous réalisons un reportage photo immobilier professionnel… Nous mettons l’ensemble de nos connaissances et outils à votre service et pour vendre votre bien immobilier le plus vite possible et au meilleur prix.

Vendre un bien immobilier est une tâche délicate. Un conseiller immobilier ayant effectué des dizaines de ventes aura une certaine expérience à mettre à votre service pour obtenir le meilleur prix de vente. Vous faire accompagner par un bon intermédiaire vous fera gagner du temps et de l’argent.


Comment bien choisir mon agent immobilier ? 

Pour faire votre choix, on vous conseille de prendre en compte plusieurs critères : la connaissance du marché immobilier local mais aussi l’importance donnée au conseil et à l’accompagnement : en finance, fiscalité et travaux par exemple. Un bon conseil vous fera toujours gagner de l’argent ! Prenez en compte le répertoire d’acheteurs potentiels et le réseau de l’agent (travaux, diagnostics, banques et courtiers…). 

Nos agents immobiliers ont pour objectif premier de bien vous accompagner, c’est pourquoi la connaissance du marché, le conseil et le partage du réseau sont des éléments primordiaux au sein de RESIDE Immobilier.

En plus de bien connaître le marché, prodiguer des conseils de qualité, savoir bien identifier et renseigner les acheteurs, un bon agent immobilier vous allège des tâches administratives.

Enfin, choisissez une agence qui dispose d’une bonne visibilité dans la ville. Ce point nous semble très important, c’est pourquoi nous soignons notre visibilité, autant physique que sur internet pour vous garantir une exposition maximale de votre bien. L’agence RESIDE Immobilier est située au cœur de Montargis, place Mirabeau.

5. Valorisez et soignez votre bien pour les visites

Il est probable que pour favoriser la vente vous deviez faire quelques petits rafraîchissements (peintures, fixations…). Une accumulation, même de petits détails négligés donneront aux potentiels acquéreurs une impression de logement non entretenu. Il ne s’agit pas de dépenser des sommes importantes pour de grands travaux, seulement de soigner quelques aspects qui rendront votre logement attrayant aux yeux des visiteurs.

A l’approche des visites, veillez à garder votre intérieur propre et rangé. Des espaces trop chargés ou trop personnalisés empêchent les acheteurs de se projeter, visez la neutralité. Pensez à l’intérieur tout comme à l’extérieur, les deux ont une importance primordiale.

6. Respectez vos engagements

Envers le potentiel futur acheteur. En tant que vendeur, vous êtes engagé à partir du moment où vous contre signez une offre d’achat. Ceci signifie que vous ne pourrez pas refuser la vente ni vendre à un tiers. Le futur acquéreur pourrait vous attaquer en justice pour vous forcer à respecter votre engagement et lui vendre votre bien ou même demander une indemnisation. Nous vous conseillons donc de bien réfléchir avant d’accepter une offre d’achat.

En revanche, si le futur acquéreur souhaite modifier son offre (montant ou conditions négociées), il s’agirait d’une nouvelle offre et en tant que vendeur vous pourriez là refuser.

Envers l’agence immobilière qui vous accompagne. Si vous choisissez de travailler avec une agence immobilière, vous signez un mandat qui vous engage. Si vous essayez de vendre en direct à un potentiel acheteur que vous a présenté l’agence pour éviter de payer les honoraires vous pourriez être attaqué par l’agent immobilier.

Partager cet article

Chez RESIDE Immobilier

Articles qui pourraient vous intéresser​